Guide à l’intention des parents

La situation actuelle au Canada

Early childhood education and care in Canada 2014 - cover image

Depuis le début des années 1990, l'organisme Childcare Resource and Research Unit (CRRU) recueille des données sur l'éducation à la petite enfance et la garde d'enfants au Canada. Au fil des ans, l'organisme a publié ses résultats de recherche à intervalles réguliers. Chacun de ses rapports présente un aperçu de l'évolution de l'éducation à la petite enfance et de la garde d'enfants sur les plans politiques et administratifs, ainsi que des renseignements détaillés sur l'éducation à la petite enfance dans chaque province et territoire. Ces publications sont disponibles en ligne (en anglais seulement). Consultez le dernier rapport détaillé sur la situation de l'éducation à la petite enfance et la garde d'enfants au Canada, publié en 2014 (en anglais seulement).

Tendances

Voici un résumé des plus récentes tendances observées par le CRRU et décrites dans son rapport intitulé The state of early childhood education and care in Canada 2012: Trends and analysis. La bibliographie et les sources figurent dans la version intégrale du rapport.

Croissance du nombre de places en garderie à son plus bas
Au Canada, entre 2010 et 2012, le nombre de places réservées aux enfants de 0 à 5 ans dans les services de garde réglementés n’a augmenté que de 0,7 %. Pendant la même période, le nombre de places réservées aux enfants de 0 à 12 ans dans les services de garde réglementés (y compris en milieu familial) n’a augmenté que de 0,6 %. Même au cours des années de faible croissance ayant suivi l’année 2006, l’augmentation du nombre de places n’avait jamais été inférieure à 1 %. 

Services de garde à la petite enfance destinés aux populations autochtones
Chez les enfants autochtones âgés de 0 à 5 ans vivant hors réserve, le taux de fréquentation de la garderie était de 26 % en 2006, et ce taux était de 13,8 % en 2002 chez les enfants autochtones vivant dans une réserve. 

Amélioration des conditions de travail des éducateurs et éducatrices
Entre 1998 et 2012, les salaires versés aux éducateurs et éducatrices ont augmenté (l’inflation prise en compte) partout au Canada, sauf en Ontario, où ils ont légèrement diminué. Malgré ces hausses, les salaires demeurent bas. En 2012, le salaire médian des éducateurs et éducatrices à la petite enfance ne représentait que 69 % du salaire moyen au Canada. 

Hausse modeste du financement public de la garde d'enfants
Selon les données de l'OCDE, le financement public de la garde d’enfants au Canada demeure très lent comparativement aux besoins et à la demande et aux critères internationaux. Entre 2009-2010 et 2011-2012, le financement public des services de garde réglementés (en dollars réels) dans chaque province et territoire a connu une hausse très modeste, sauf en Colombie-Britannique, où il a diminué de 363 000 $ (en dollars réels). 

Frais de garde souvent supérieurs aux frais de scolarité universitaire
Selon la province ou le territoire, l’écart est énorme entre les frais de garde que paient les parents. Les frais de garde d’un nourrisson vont de 1 824 $ par année au Québec à plus de 12 000 $ par année en Ontario, soit presque sept fois plus. En 2012, le montant médian des frais de garde mensuels au Canada était de 761 $ pour un nourrisson, de 701 $ pour un tout-petit et de 674 $ pour un enfant d’âge préscolaire (données du Québec comprises).   

Plus de garderies privées que de garderies à but non lucratif
Depuis le début, la question de la propriété représente la pierre d'achoppement de l'éducation à la petite enfance. Les données indiquent qu’à l'échelle du pays, les garderies privées sont plus nombreuses que les garderies à but non lucratif. Entre 2010 et 2012, 58 % des nouvelles places en garderies ont été proposées par le secteur privé. Résultat : la proportion de places en garderie privées a atteint près de 30 % de l’ensemble des places en garderie au Canada, soit la proportion la plus forte depuis 1992, date à laquelle le CRRU a commencé à recueillir des données sur le sujet. 

Garde d’enfants confiée au ministère de l’Éducation de plusieurs provinces et territoires
En 2012, six provinces et territoires ont confié la responsabilité de la garde d’enfants à leur ministère de l’Éducation. En 2013-2014, la Nouvelle-Écosse est devenue la septième province à faire de même. 

Plus dans cette catégorie : « Qui paie?